Respect de la physiologie et sécurité

Toutes ces informations sont importantes, pour la sécurité et le confort de votre bébé et le vôtre. A lire absolument !

En dehors des quelques règles énoncées ci-dessous, dont le respect relève de votre responsabilité, le reste vous appartient : vous pouvez porter comme bon vous semble, en fonction des besoins de votre enfant et des vôtres, aussi longtemps que vous le souhaitez, à la fréquence qui vous convient, à la recherche des sensations que vous préférez, un peu, beaucoup, passionnément…

Comment respecter la physiologie du bébé et du porteur ?

Le portage physiologique respecte la physiologie du bébé et également celle du porteur. Ceci permet de porter dans de bonnes conditions, confortablement et longtemps. Il est important de choisir son porte-bébé ou son nouage en fonction de ce critère.

Voici les quelques règles à respecter concernant la physiologie :

  • Le bébé est en position dite « assis/accroupi » : c’est la position naturelle que le bébé prend quand on le blottit contre soi, qui lui permet de s’agripper et de s’ancrer sur le porteur (dos arrondi pour le respect de la cyphose dorsale du bébé, en appui sur ses fesses – jamais sur son entrejambe ni sur ses pieds -, bassin naturellement basculé, genoux repliés à hauteur de nombril, cuisses orientées vers le haut et plus ou moins écartées pour le respect des hanches, sans forcer, selon l’âge et en fonction du bébé, tête dans l’axe de sa colonne vertébrale).
  • Le dos du bébé doit être bien maintenu par le tissu afin qu’il ne s’affaisse pas.
  • L’installation dans le porte-bébé est soignée et bien réglée, le nouage réalisé avec soin et le tissu bien tendu si c’est en écharpe ou autre porte-bébé à nouer.
  • Le bébé porté devant est porté assez haut pour respecter votre dos et pour lui permettre de caler sa tête contre votre sternum (à portée de bisous).
  • Il est recommandé d’être à l’écoute de ses sensations et de ne pas hésiter à varier les systèmes de portage, les positions ou les nouages si vous ne vous sentez plus confortable avec celui que vous utilisez. La morphologie du porteur et du bébé, les préférences de chacun sont aussi à prendre en considération.

Les consignes de sécurité

Pour porter dans les meilleures conditions, il est important de respecter quelques règles de sécurité et d’être attentif aux besoins de l’enfant :

  • Veiller à ce que votre écharpe ou votre porte-bébé remplisse les critères de portage physiologique mentionnés ci-dessus.
  • Absence de plan dur sur le dos ou sous les fesses du bébé.
  • Tissu de qualité, tissage serré, teinture garantie sans métaux lourds ni toxiques.Système de portage ou nouage en écharpe adapté à l’âge et à la morphologie du bébé.
  • Apprendre à porter avec une personne compétente, expérimentée et idéalement formée qui saura vous donner des conseils adéquats et personnalisés, ainsi que des gestes sûrs.
  • Dans l’écharpe ou le porte-bébé, veiller à ce que les voies respiratoires de l’enfant soient toujours dégagées du tissu et à ce que l’air circule bien autour. Visage toujours visible par le porteur.
  • Habiller bébé en conséquence, notamment s’il fait chaud, et prendre en compte le tissu de l’écharpe comme un vêtement (surtout si le nouage comporte plusieurs couches de tissu sur le corps du bébé), ainsi que votre chaleur corporelle (37°). Couvrir les extrémités (tête, pieds) pour les protéger du soleil ou du froid. En écharpe, faire un nouage adapté à l’âge du bébé et à la chaleur environnante.

  • L’hydrater régulièrement s’il fait chaud (tétée ou eau) et faire attention au soleil. Eviter les heures chaudes.
  • Le porteur doit aussi s’habiller en conséquence, en privilégiant des matières naturelles et simples en contact avec bébé (attention aux pulls « à poils », pampilles, perles,… pouvant migrer dans les voies respiratoires ou aux matières synthétiques qui font transpirer, aux cols et foulards, aux colliers et aux boutons). D’une manière générale, il vaut mieux porter son bébé sur un T-shirt ou un pull très fin et s’habiller par-dessus l’écharpe ou le porte-bébé (gilet, veste, vêtement de portage que vous pourrez facilement mettre ou retirer sans devoir ôter l’écharpe ou le porte-bébé, en fonction de la température).
  • Dans toutes les positions, veiller à ce que le bébé puisse librement bouger sa tête  et ne pas chercher à la caler avec du tissu (normalement, le tissu sur la nuque et une bonne position globale du bébé en « assis/accroupi » suffisent à maintenir sa tête calée), particulièrement pendant l’allaitement (le bébé doit pouvoir bouger sa tête s’il est gêné par le flux de lait ou dans sa respiration).
  • Placer la tête du bébé dans l’axe de sa colonne vertébrale (éviter : le menton en l’air, le menton collé sur la poitrine – on doit pouvoir passer 2 doigts sous le menton -, l’oreille sur l’épaule et le menton sur l’épaule : les tempes ou le front du bébé doivent être en contact avec votre corps).
  • Eviter absolument la position « berceau allongé » en essayant de coucher bébé sur son dos au fond du tissu. Préférez la position de la « madone redressée » (pour faire dormir votre bébé ou le porter quand vous êtes en position assise ou statique) et la position de « la madone » (uniquement pour  l’allaitement ; repassez bébé en position « assis de profil » ou en position verticale quand il a fini de téter). D’une manière générale, choisissez des positions verticales pour vous déplacer et être en mouvement. Si votre enfant souffre de RGO, il est préférable d’éviter les positions allongées car elles favorisent le reflux (utiliser les positions verticales, même pour l’allaitement). Plus de détails sur ces positions.
  • Etre attentif aux signaux et comportement de l’enfant, rester connectés : répondre à ses besoins, faire les ajustements nécessaires en terme de position et de réglages, pratiquer un portage dynamique.
  • Si votre nouage n’est pas bien fait ou se détend, si vous ressentez le besoin de tenir votre bébé, c’est qu’il y a un problème à régler dans la qualité du nouage ou la tension du tissu. Dans ce cas, ne laissez pas votre bébé dans l’écharpe et refaite votre nouage.
  • N’hésitez pas à demander de l’aide auprès d’une personne compétente si vous rencontrez la moindre difficulté. Voir l’annuaire des ateliers

attention !

 

Le respect de ces consignes relève de votre entière responsabilité !

Voici un article d’Aux portes de bébé bien fait sur les porte-bébés à éviter, qui ne respectent pas la physiologie ou la sécurité.